La Citadelle de Seyne-les-Alpes

Seyne-les-Alpes dispose d’un patrimoine architectural riche à découvrir, avec notamment le Fort Vauban du XVIIe siècle et la Tour du XIIe siècle. Ce village est, à l’origine, un ancien oppidum de la tribu gauloise des Edenates, christianisée au cours des IIIème et IVème siècles. En 1691 Seyne étant toujours ville frontière, Vauban sous les ordres de Louis XIV, décide de faire renforcer les fortifications. La construction de nouveaux remparts et bastions est confiée aux ingénieurs Niquet et Richerand. Le Fort viendra s’ajouter à l’ensemble (apport du XVIIème et XVIIIème siècle).

Il est aujourd’hui ouvert au public avec possibilité de visites guidées assurées par l’association Fort et Patrimoine du Pays de Seyne. Vous y découvrirez des souterrains, de véritables canons, l’impressionnante citerne d’époque et ses stalactites, le vieux four à pain, l’œuvre d’art contemporain « Le donjon de l’ours qui dort » de l’américain Mark Dion classée Viapac, des films et explications sur l’histoire de Seyne-les-Alpes et surtout une vue à ne pas manquer sur les montagnes et le village depuis le haut de la grande Tour classée aux Monuments Historiques.

Les Écomusées : le reflet de la vie traditionnelle

  • L’atelier du Tailleur est un magasin réaménagé qui permet de retrouver la vie laborieuse d’un artisan, et le matériel nécessaire de l’époque.
  • L’École est une classe reconstituée dans laquelle on peut s’asseoir sur les bancs, écrire à la plume et se laisser aller aux souvenirs d’enfance.
  • La Bugade est le lieu où se faisaient les lessives au cuvier, on peut y retrouver le linge d’autrefois.
  • Le « Miracle du Mulet » est une exposition retraçant l’histoire du mulet à Seyne-les-Alpes et montrant, entre autres, les vieux outils utilisés il y a longtemps dans le pays de Seyne.